הרב שמואל אליהו

Ce n'était pas Dieu, c'était nous

י"ח חשון התשפ"ד(02/11/2023)
זמן קריאה: 10 דקות

שיתוף

Ces derniers jours le Rav Chemouel Eliahou est en contact avec les combattants, les civils et les décideurs, pour les renforcer et leur amener un souffle puissant. Nous nous sommes entretenus avec lui sur les mensonges qui ont entraîné le massacre et sur la grande prise de conscience qu'il faut faire diffuser.

Itamar Segal

Le Rav Chemouel Eliahou a compris l'ampleur de l'événement en ce Chabbat Sim'hat Torah et, dès 10:30, il a publié un message écrit largement diffusé appelant au port des téléphones et d'armes par crainte que les événements ne se propagent à l'ensemble du pays, la Judée et la Samarie, les villes à population mélangée juive et arabe et dans le nord. "Nous sommes actuellement la cible d'une grande attaque … c'est un danger vital", était-il écrit dans le message.

"Il ne fait aucun doute qu'il y a eu ici une grande humiliation, une très grande humiliation", dit le Rav dans un entretien que nous avons eu avec lui, environ une semaine et demi après le déclenchement de la guerre qui nous a tous surpris le matin de Sim'hat Torah. "C'est une humiliation qui a commencé à Oslo, puis avec le plan de désengagement, car dominait ici l'opinion que si nous "caressions" le serpent, il se transformerait en un mouton innocent.

"Cela fait trente ans que nous pensons que cette méthode fonctionnera, et à chaque fois elle revient et nous explose au visage. Cela a été le cas à Oslo, des bus ont explosé ici, et nous n'avons pas accepté d'intégrer que telle était la situation. Cela a été le cas également à la période du désengagement, nous pensions que le Singapour du Moyen-Orient se lèverait à Gaza, car c'est ce que disaient tous les faux prophètes (Shimon Pérès en tête) et toute la presse applaudissait. Cela a également été le cas lors de l'opération "Chomer hah'omot" (gardien des murailles) : ils ont commencé à accuser les groupes toraniques (qui se sont installés dans les villes à population mélangée, ndt) au lieu de regarder la vérité en face.

"Les médias et le système judiciaire, les décideurs politiques du gouvernement et de Tsahal, ont tous accumulé, les uns après les autres, des montagnes de mensonges, et à Sim'hat Torah tout ces mensonges nous ont explosé à la figure face à la réalité."

Comment expliquer cet aveuglement ?
" C'est exactement la haftara de Chabbat Berechit. La Haftara que nous lisons le Chabbat Berechit nous parle de la réalité de l'aveuglement des gens qui ont des yeux mais ne voient rien.
" Vous qui êtes sourds, entendez, aveugles, ouvrez les yeux et regardez! Qui est aveugle, sinon le messager que j'envoie ? Qui est aveugle comme le favori (du Seigneur), aveugle comme le serviteur de l'Éternel ?"

La réalité était écrite sur le mur en toutes lettres , mais ils ne voulaient pas ouvrir les yeux. Cela a commencé dès le premier jour d'Oslo, nous nous en souvenons tous. Mais tous les dirigeants d'Oslo ont dit : il y a des extrémistes des deux côtés et les victimes d'attentats sont des victimes de la paix. Je ne comprends pas comment une personne raisonnable peut émettre de tels slogans.
« Cela fait trente ans que nous essayons de changer ici la réalité, et bien sûr cela ne marche pas. Quand on "caresse" le serpent, il mord. Combien de sang devra-t-il être encore versé avant que les gens se rendent compte que le serpent est vraiment un serpent ? Ils ont cru que les caresses le transformeraient en mouton car c'est une illusion agréable, comme tous les faux prophètes que nous connaissons dans la Bible. Au lieu de faire un effort et de s'investir très fortement, on propose quelque chose de facile, d'agréable et de simple, qui est plus tentant que de faire un effort et de s'investir plus sérieusement. Les gens ont cru, parce que ces fausses prophéties ont été dites par des personnes ayant des titres respectables, qu'il était tentant de croire. Nous avons naturellement tendance à privilégier la solution de facilité, et nous avons finalement payé un lourd tribut. »

1400 Juifs ont été assassinés en un jour. Cela semble bien plus grave que l’effondrement d’une conception sécuritaire. Cela peut-il être considéré comme un message divin ?

"Je pense que c'est une grave erreur d'attribuer ici quelque chose au divin", nous étonne le Rav. "C'est une erreur de conception de la foi. Il y a un verset qui dit : "L'homme, par sa folie, gâte sa destinée, et c'est contre le Seigneur qu'il s’emporte". Les frères de Yossef l'ont vendu, et par la suite se sont étonnés : "Qu'est-ce donc que le Seigneur nous prépare!" Vous avez amené le malheur sur vous-mêmes ; pourquoi vous adressez-vous à Dieu pour vous plaindre ?

"Nous leur avons donné des armes et la bande de Gaza, nous leur avons donné leur indépendance et avons nourri les serpents, maintenant nous sommes étonnés qu'ils mordent. Qui a l'insolence de se tourner vers Dieu avec une quelconque réclamation ? Après tout, tout était écrit d'avance dans la Torah :
"Qu'ils ne subsistent point sur ton territoire!"
"Or si vous ne dépossédez pas à votre profit tous les habitants de ce pays, ceux que vous aurez épargnés seront comme des épines dans vos yeux et comme des aiguillons à vos flancs: Ils vous harcèleront sur le territoire que vous occuperez." Tout est écrit explicitement ! La Torah dit ce qui arrivera, quelles réclamations avez-vous contre Dieu ?

"À mon avis, nous avons eu cette semaine un miracle extraordinaire ! S'il n'y avait pas eu des soldats héroïques qui se sont battus avec abnégation pour arrêter le massacre de Sim'hat Torah, il y aurait eu bien plus que 1400 victimes. Plusieurs milliers ou dizaines de milliers. S'ils n'avaient pas arrêté le massacre là-bas, ça aurait éclaté en quelques secondes à la frontière nord. Ils auraient été témoins du grand succès du Hamas et ne seraient pas restés tranquilles.

"La même chose se serait produite en Galilée, à Lod et à Ako, ils ne seraient pas restés inactifs. Pourquoi ne pas massacrer et torturer ? Qui les arrêtera ? Le massacre dans le sud a été stoppé par des soldats et des citoyens héroïques et dévoués, des dizaines et des centaines, et certains d'entre eux l'ont payé de leur vie. Ces héros ont arrêté l’embrasement de tout le pays.

"Le danger existe toujours ! Les incidents en Judée et Samarie ont atteint un niveau insensé, ainsi qu'à la frontière nord, car ils veulent aussi leur part du gâteau. Mais il n’y a pas eu de flambée comme dans le sud.

"Heureusement, le peuple d'Israël s'est réveillé et a réalisé que ce sont des gens pires que les nazis, bien que tout le monde le savait. Nous l'avons su après le lynchage de Ramallah, après ce qu'ils ont fait à la famille Foguel, lorsqu'ils fracassairent les crânes des enfants juifs lors des émeutes de 5689 (1929). On l'a toujours su, il n'y a rien de nouveau. Des soldats syriens ont décapité des soldats juifs sur le plateau du Golan. Nous savions très bien ce qui se passerait s’ils avaient le pouvoir d’agir.
"Nous nous sommes raconté des contes de fées même si la vérité était inscrite sur le mur. Quiconque a signé les accords d'Oslo ou soutenu le désengagement devrait faire une grande techouva (se repentir) . Le concept d'Oslo et du désengagement est toujours la règle dans le code d'éthique de l'armée, et c'est ainsi que le chef de Tsahal s'est prononcé il y a quelques semaines et a déclaré que le Hamas ne nous attaquerait pas. Il était sûr que ce qui arrêterait le désastre, c'était l'octroi de permis de travail aux Arabes pour travailler en Israël. »

Entre la lumière et l'obscurité

"Le Hamas a donné à cette opération le nom de "Mebol al-Aqsa", rappelle le Rav. "Ils disent que c'est une guerre pour Al-Aqsa. A leurs yeux, chaque gorge qu'ils ont tranchée était une victoire de la guerre pour Al-Aqsa, et chaque personne qu'ils ont brûlée vive ou toute fille qu'ils ont violée, c'était ainsi qu'ils protégeaient Al-Aqsa. Le Temple pour lequel ils agissent est bâti à partir de gorges tranchées. Nous devons choisir quel Temple nous voulons, qu'est ce qui éclairera le chemin du monde : le Temple du Hezbollah, de l'Etat islamique, d'Al-Qaïda et du Hamas ou le Temple du Dieu d'Israël.

"L'épreuve ici n'est pas confinée au sud du pays", poursuit le Rav. "Cela pourrait dégénérer en un événement du Jihad islamique, et Biden comprend également que si cette affaire éclate, les Arabes d'Europe massacreront des bébés en Europe, et ensuite les Arabes des États-Unis sortiront également leurs mitrailleuses et commenceront à tirer dans toutes les directions, et à en tuer des dizaines par jour.

"C'est pourquoi Biden a prononcé un discours si pro-israélien. Soudain, il s'est rendu compte que les soldats qui se tiennent au devant de la guerre entre la lumière et les ténèbres dans le monde sont les soldats de Tsahal à la frontière sud, et c'est pourquoi il a amené pour la première fois ses deux plus grands porte-avions. Ce n’est pas par amour pour Israël, mais parce qu’ils craignent explicitement qu’en quelques heures un tel événement devienne incontrôlable et que toute la folie islamique s'exprime activement. Qui les empêchera alors de violer et de massacrer ? Quelle morale les arrêtera ? Après tout, l’Islam considère ces actions comme un droit d’entrer au paradis. »

Comment traiter toute la question des personnes enlevées et disparues ?

"Je pense que toutes leurs familles devraient manifester devant tous les décideurs qu'ils ne réintroduisent pas l'eau à Gaza ni quoi que ce soit d'autre, et qu'ils les laissent étouffer jusqu'à ce qu'ils rendent les kidnappés. Fermez le robinet jusqu'à ce que tout le monde soit rentré chez lui !"

Même au prix de nuire gravement aux non-impliqués ?

"Si vous n'appuyez pas sur l'artère principale du cou, ils ne rendront pas les kidnappés. Qu'ils ferment tous les robinets, que les Egyptiens ou les Iraniens leur apportent de l'eau.

"Le peuple d'Israël est à l'avant-garde de l'effort mondial entre la lumière et les ténèbres, entre le bien et le mal, entre l'abomination et la sainteté. Telle est la réalité. Ils sanctifient le viol, l'effusion de sang, la cruauté et les abus ; ils sanctifient toutes les abominations que Dieu déteste, Sodome et Gomorrhe. Gaza est la plus grande Sodome et Gomorrhe qui existe dans le monde entier, et si nous n'arrêtons pas leurs abominations, elles se répandront dans le monde entier comme l'idéologie nazie a pris le dessus sur le monde entier. " Le monde s'est rendu compte pendant la seconde guerre mondiale que le monde entier était en danger de destruction, il s'est levé et a détruit l'idéologie nazie. La même chose se produit ici, dans une moindre mesure, mais demain elle pourrait se produire avec ampleur."

Le Rav conclut avec des paroles optimistes : « Il ne fait aucun doute que ce qui a provoqué cette guerre était la grande controverse qui a existé dans le pays pendant de nombreux mois. Nos ennemis pensaient que nous 0étions divisés et faibles, et nous l'étions réellement. Mais le peuple d'Israël s'est ressaisi, a jeté tous les conflits à la poubelle et a commencé à gagner. Il n'y a pas de déserteurs, il y a 135% de taux de recrutement à l'armée. Quand nous sommes unis, nous les vainquons, et si nous persistons dans cette voie, nous gagnerons jusqu'au bout. ".

L'entretien a été publiée dans le numéro de la Paracha Noah 5784 de l'hebdomadaire Olam Katan.

שיתוף

שיתוף

hse.org.il.txt

ספר חדש!
הלכות מלחמה ושלום

מעלת הלוחמים – הלכות אומץ וגבורה 
מאת הרב שמואל אליהו שליט"א